Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cave des Rochettes

Cave des RochettesTous les chemins mènent à la Cave des Rochettes !
Ici, vous trouverez ce que vous voulez déguster ou offrir ! Le choix est abondant, A l’écoute de vos envies et de votre budget Hubert & Cathy vous font voyager dans nos régions parmi les 500 vins de propriétés sélectionnés,
les coups de cœur, les valeurs sures … 100 whiskies différents40 Rhums vieux ...
les meilleurs accords mets-vins
> lire la suite ...

Publié par Cave des Rochettes

Verre TulipeLe verre : doit être fin, de forme « tulipe » pour concentrer les arômes. Au préalable, on vérifiera qu’il n’a pas pris d’odeur parasite. Il doit être bien brillant. Le verre peut être rafraîchi et soigneusement égoutté.
Le service : en très petites quantités (1 à 2 cl). Le digestif est la dernière touche aromatique d’un bon repas.
Frappée ou chambrée? Il existe plusieurs façons de déguster les eaux de vie de fruits. L’eau de vie peut être servie rafraîchie, on adoucit ainsi la perception de l’alcool, l’impression de fraîcheur est particulièrement agréable et, chambrée, l’eau de vie paraît beaucoup plus ouverte, toutes les facettes de son arôme s’expriment pleinement (les défauts aussi!).
Fruits à pépins : Framboise, Poire William, baies sauvages (Mûre, Sureau, Myrtille…) : Ces eaux de vie se dégustent fraîches, à 6-8°, dans un verre frappé, c’est-à-dire que l’on rafraîchi le verre. Vous pouvez verser l’eau de vie puis la déguster.
Fruits à noyaux : Mirabelle, Prune, Kirsch,… Ces eaux de vie se dégustent plutôt chambrée ou bien encore dans une tasse à café encore tiède.
Dégustation des eaux de vieDégustation
. 1ère étape : l’examen visuel : Examiner la couleur, la limpidité et la viscosité du contenu du verre
. 2ème étape : l’odorat
    - 1er nez : verre au repos, le nez à quelques centimètres
    - 2ème nez : porter le verre sur la narine gauche puis sur la narine droite
    - 3ème nez : le nez dans le verre
    - 4ème nez le nez dans le verre après rotation du verre
. 3ème étape : le goût
Mettre en bouche très peu d’eau de vie sur la langue, laisser les arômes se libérer en bouche puis avaler. Ainsi vos papilles sont informées de la nature du produit et vous ne souffrez pas de la teneur en alcool que vous dégusterez en suivant.

Commenter cet article